Le portail de l'association Fortuna

Au château de Meung-sur-Loire, Les mousquetaires de Fortuna. Août 2016

17 août 2016

Dans le cadre des « Instants d’Histoires », organisé tout l’été au château de Meung-sur -Loire, l’association Fortuna présentait une animations proposant de découvrir « les Mousquetaires,

de l’historique au romanesque », les 13, 14 et 15 août 2016

L’histoire des mousquetaires : rôles et missions . Les mousquetaires dans les films et les romans. L’escrime à l’époque des mousquetaires.

Nous vous proposons de découvrir quelques photos de cet événement.

Plus de photo sur notre page facebook

De gros problèmes sur le site

20 avril 2016

Bonjour

Notre hébergeur a connu un gros problème. Le site a été indisponible pendant plusieurs semaines et nous le récupérons avec une perte de tous les articles de l’année 2015 jusqu’à aujourd’hui. Nous allons tenter de remettre tout cela en ordre.

 

FORTUNA

Stage – A la découverte de sa voix parlée et chantée – Les photos

25 décembre 2014

Voici quelques photos du stage « A la découverte de sa voix parlée et chantée » organisé par Fortuna. Un Week-end plein de plaisir et de découverte. Merci à notre intervenante,  Maïlis Dupont.

 

Stage – A la découverte de sa voix parlée et chantée – 30 novembre 2014

5 octobre 2014

Comme Mr Jourdain faisait de la prose sans le savoir, nous faisons de la musique sans en avoir conscience. Bien sur nous chantons (sous la douche…) mais aussi notre intonation varie selon ce que nous souhaitons communiquer ou selon notre état émotionnel ou physique. D’où le constat : l’harmonie corps/voix est indispensable à la maîtrise vocale. En recherchant l’énergie dans la détente, nous proposons de vous apprendre à utiliser votre corps et à le mettre au service de votre voix, en veillant, bien évidemment, à ne pas blesser cet outil délicat. Nous commencerons donc par des jeux de groupe, ayant pour but de connaître et d’apprécier les corps et les voix qui nous entourent. Puis des exercices plus personnels viendront compléter cette recherche en permettant à chacun de trouver son aisance corporelle indispensable à une bonne technique vocale. Enfin nous travaillerons sur des textes choisis. Nous vous demanderons d’apprendre un petit monologue de votre choix. Après votre inscription, nous vous ferons parvenir les paroles d’une chanson qui nous servira de base pour un exercice. Nous vous recommandons de porter une tenue dans laquelle vous serez à l’aise pour les exercices corporelles.

Biographie

Comédienne, Maïlis Dupont a été formée en théâtre, par David Garel, Georges Bécot et Frédérique Farina et, en chant, par Laurent Austry et Stéphane Roche.

Elle a chanté dans pluMaïlis Dupontsieurs comédies musicales et opérettes telles que « Les Misérables » de Victor Hugo, « West side story » de Jérôme Robbins et Robert Wise, « Le mariage aux lanternes » d’Offenbach où « Le Temps des Copains » de Clémence Mercier…

Elle a également joué au théâtre dans des pièces classiques et contemporaines telles que « Parle moi maman, Franco est mort » d’Annie Rodriguez, « On ne badine pas avec l’amour » d’Alfred de Musset, « Ohne » de Dominique Wittorsky ou encore « Dom Juan », « Le Misanthrope », « Le Malade imaginaire » et « George Dandin » de Molière…

Enfin, e lle a tourné dans plusieurs films pour la télévision et le cinéma, comme « La Planque » de Akim Isker, « Musée haut, musée bas » de Jean-Michel Ribes, « L’empreinte de l’ange » de Safy Nebbou, « La résistance » pour FR2, « Les innocents » de Georges Simenonou encore dans des séries télévisées telles que « Fais pas ci, fais pas ça » de Pascal Chaumeil, « Avocats et associés » de Valérie Guignabodet et Alain Krief, « RIS. Police scientifique » de Stéphane Kaminka et TF1 production

Elle complète également son expérience professionnelle en travaillant l’escrime de spectacle avec le maître d’arme Philippe Penguy. Ce qui lui a permis de participer à plusieurs événements, notamment pour le Téléthon ou le musée des Invalides…    

Ce stage vous est proposé le dimanche 30 novembre 2014 
de 10 h à 18 h (pause déjeuner de 1 h)
À la Maison pour tous (MPT) Marcel Bou
8-10 rue du docteur Sureau 93160 Noisy-le-Grand
Inscriptions par mail
 : association.fortuna@gmail.com 40 € par personne.
Votre inscription sera validée à la réception de votre paiement par chèque à l’ordre de Association Fortuna à adresser à :
Association Fortuna 14 allée du Colonel Fabien 93160 Noisy le Grand

Fête médiévale – Mythes et Légendes – Noisy-le-Grand – 27 et 28 septembre 2014

4 septembre 2014

A Noisy-le-Grand, la Villa Cathala vous invite à un voyage spectaculaire à travers les mythes et légendes du moyen-âge.

A cette occasion, vous pourrez découvrir le nouveau spectacle de Fortuna :

Le roman de Renart 

 

Notre spectacle, en trois partie, sera entrecoupé d’intermèdes de contes et de musique.

 

Voici le programme de cet événement qui aura lieu :

Samedi 27 septembre 2014 de 11h à 21h

dimanche 28 septembre 2014 de 11h à 18h

Villa Cathala

Maison des arts et des associations

Allée de Maintenon

93160 Noisy-le-Grand

 (Cliquer sur les images pour les agrandir)

PROGRAMME-fete medievale-2014_Page_1

 

Fête médiévale Noisy-le-Grand 27 28 septembre 2014 programme roman renart fortuna

Fête médiévale Noisy-le-Grand 27 28 septembre 2014 programme roman renart fortuna

 

 

 

 

Le Roman de Renart – Création des Costumes

27 août 2014

Un regard sur l’avancée de nos costumes en cliquant sur la photo: Création Marie-Hélène Repetto et Isabelle le Pors.

roman de renart fortuna noble lion

Le Roman de Renart – Le loup YSENGRIN et le loup PRIMAUT

21 août 2014

roman renart fortuna masque 004

Le loup YSENGRIN, aussi fort que bête, assure auprès du roi l’office de connétable. Le goupil et le loup s’affrontent comme des seigneurs féodaux.

Le cruel loup est l’éternel ennemi de Renart, toujours dupé. Son épouse Dame Hersent la louve, fut jadis  » violée  » par Renard, d’où une éternelle rancœur.

PRIMAUT, est un loup plus jeune. Il est est stupide et balourd et vie dans l’instant présent.

roman renart fortuna masque 005

Au moyen âge, le loup devient l’image de la bête malfaisante. Plus les forêts diminuent, plus le loups est en contact avec les hommes, Il s’attaque au bétail et dans certaines région, sa présence est importante. L’église condamne cette animal en le reliant au diable. Ces yeux brillent dans la nuit et la légende dit que si le loup ne peut tourner sa tête sans mouvoir tout son corps, c’est parce que le diable ne peut se tourner vers aucun bien.

Le Roman de Renart – Le cerf BRICHEMER

15 août 2014

nous continuons la présentation des personnages de notre prochain spectacle :

roman renart fortuna masque 001

Grand seigneur de la cour,  le seigneur Brichemer est très avisé et n’est pas querelleur comme ses autres compagnons. Tous les autres s’arrêtent tandis que Brichemer se dresse et commence son discours. Le cerf bénéficie au Moyen Âge d’une image très positive, héritée de la Bible et des auteurs antiques. Pline voit en lui le symbole de la prudence, et le Physiologus rapporte que pour reprendre des forces, il dévore des serpents. Les bestiaires indiquent qu’il rajeuni quand il est vieux par un simple bain de jouvence au cœur des sources de la purification. Il impressionne aussi par les prouesses viriles qu’on lui prête. Il devient le symbole de Jésus dans les légendes de saint Eustache et Saint Hubert qui reconnaissent en lui le signe du Christ. Il est un des héros animaux favoris du Moyen Âge, prince de la forêt et des « bêtes rouges » ou bêtes douces. La chasse au cerf blanc est un des motifs traditionnels des romans de la Table ronde. À la fin du Moyen Âge, la chasse au cerf est considérée comme la plus noble de toutes. De nombreuses scènes peuplent les marges des manuscrits gothiques, évoquant une symbolique chrétienne : la Passion du Christ, qui se sacrifie pour le salut des hommes, ou bien le fidèle poursuivi qui trouve refuge en lui.

Une pastourelle – 15ème jeu-parti

15 août 2014

Nous sommes dans le Jardin, le Jongleur et moi. Il pince les cordes de son Crouth, sans réelle suite mélodique. Pourtant, je ne sais comment, j’ai l’impression que le vent qui coure dans les feuillages des arbres, qui agite les buissons et effeuille les roses, lui répond.

david_crwth_smPenché sur son instrument et sans me regarder, le musicien s’adresse à moi maintenant.

- Il me semble que les chants de nos poètes courtois sont souvent bien triste. Est-ce donc une marque de l’Amour que cette mélancolie? Si cela est le cas, je préfère me contenter d’interpréter ces chants et laisser la souffrance de l’amour aux amants.

Je lui répond en souriant :

- Il est si vrai que les grands amours sont les amours impossible. Mais je te trouve injuste pour ce qui est de nos chant. Tu sais comme moi que la poésie des Trouveurs sait se faire drôle, voir coquine. Le Prince des troubadour, Guillaume d’Aquitaine était autant grivois qu’il pouvait être galant. Mais pour exemple de fantaisie, c’est au poète gascon Marcabu que je vais faire référence, si tu m’accompagne pour cette pastourelle.

L’autre jour près d’une haie,

Trouvai bergère métisse

Pleine de joie et d’esprit;

Portant – fille de vilaine -

Cape, gonelle et pelisse

Et chemise de treillis,

Souliers et chausses de laine.

Je m’approchai par la plaine

Et lui dis: « Fille charmante,

J’ai deuil que le vent vous pique. »

« Sire, me dit la vilaine,

Merci Dieu et ma nourrice!

Peu me chaut qu’il m’échevèle

Car je suis allègre et saine. »

« Fillette à l’humeur si douce,

J’ai quitté mon droit chemin

Pour vous tenir compagnie,

Car une jeune vilaine

Telle que vous, ne peut paître

Tant de bétail en tel lieu,

Seule sans plaisant ami. »

« Je sais bien – qui que je sois -

Distinguer sens et folie:

Réservez votre accointance,

Sire, ajouta la vilaine,

A ceux à qui elle sied « ,

Car tel croit la posséder

Qui n’en a que l’apparence! »

« Fillette de noble race,

C’est d’un chevalier sans doute

Que votre mère a conçu,

Étant courtoise vilaine…

Toujours plus je vous admire,

Et votre joie m’illumine…

Ah! si m’étiez plus humaine »

« Sire, je vois retourner

A la bêche et à l’araire

Mon lignage et ma famille,

Mais, Sire, dit la vilaine,

Tel qui se dit chevalier

Devrait bien faire comme eux

Les six jours de la semaine. »

« Fillette, une fée gentille

Vous donna, quand vous naquîtes,

Beauté parfaite qui passe

Celle des autres vilaines…

Vous seriez doublement belle

Si je pouvais, une fois,

Vous voir dessous, moi dessus… »

« Sire, vous m’avez tant louée

Que j’en serais fort enviée

Puisqu’en Prix m’avez haussée,

Sire, me dit la vilaine,

Vous aurez donc pour Salaire,

Au départ: « Baye, fou, baye »

Et l’après-midi perdu. »

« Fillette, un cœur dur, sauvage

S’apprivoise par l’usage…

Je vois, par cette rencontre

Si brève, qu’avec vilaine

Comme vous, l’on peut se lier

De riche amitié de cœur,

Quand l’un ne trompe point l’autre. »

« L’homme pressé de folie

Jure, promet, donne gage :

Ainsi me feriez hommage,

Sire, me dit la vilaine,

Mais pour mince droit d’entrée,

Je ne laisserai vertu,

Ni prendrai nom de ribaude. »

« Fillette, les créatures

Retournent à leur nature:

Apprêtons-nous, vous et moi,

A faire un couple, vilaine,

A l’abri, le long du pré:

Vous y serez plus tranquille

Pour faire la douce chose. »

« Sire, oui, mais selon raison

Le fou cherche la folie,

Le courtois, gente aventure,

Et le vilain, la vilaine

Là fait défaut le bon sens

Où n’est pas gardée mesure

Au dire de la gent ancienne. »

« Belle, de votre figure,

je n’en vis de plus friponne

Ni en son cœur plus traîtresse. »

« Sire, la chouette vous jette

Ce sort … L’un baye aux images

Quand l’autre attend la vraie manne! »

Ma Domna, escortée de ces Belles Compagnes, est arrivée au début du chant. Elles saluent de leur rire la fin de celui-ci et félicite le Jongleur, le poète et le bel esprit de l’héroïne de cette chanson.

- Et maintenant, me dit ma Dame, allez-vous nous soumettre un de vos jeux?

- Pas aujourd’hui! Mon humeur est plutôt à la contemplation, n’en déplaise à l’élue de mon cœur et à ses amie.

Par un sourire, elle accepte mon choix et vient s’asseoir près de moi. Nous écoutons le Jongleur qui débute un air joyeux.

Je prend la parole à la fin du chant.

- Dames ! Je ne vais pas vous laissez sur la déception de ne pas exercer votre esprit sur de belles questions d’Amour. Je vous propose donc ce jeu :

Si vous deviez perdre votre Amour, vous préféreriez l’avoir perdu d’avoir déchu, ou que ce soit l’être aimé qui ne fût plus digne de Lui ?

dame et amant au jardin courtois

De retour

10 août 2014

Enfin…

Envie de reprendre mes aventures. Envie de m’ occuper de notre jardin.

Envie, de nouveau, de vous parler de fin’amor, de mes amis troubadours  et trouvères, et de mes ballades en Borcéliande.

.

En cadeau, je vous offre un extrait d’ un chant de Thibaut de Champagne :

Le rossignol chante tant

Qu’ il tombe mort de l’ arbre;

Vit-on jamais si belle mort,

Si douce et si agréable?

De même façon je meurs en chantant,

Car je n’ arrives pas à être écouté de ma Dame,

Qui ne daigne pas avoir pitié de moi

 

ScanMa monture s’impatiente. Je lui est promis une ballade en forêt, pour y croiser, selon la chance, le Cerf Blanc, la Licorne, le colérique sanglier ou croiser le regard d’un loup. Je vous laisse redécouvrir notre jardin et nos jeux précédents. il est toujours temps de les (re)découvrir et de participer.

A bientôt pour un nouveau jeu.