Archive pour mars 2009

En lisière du Royaume de Fées – 2ème jeu-Parti

Dimanche 1 mars 2009
Près de la fontaine, je me repose un instant, grignotant des douceurs. Je me rends au Jardin Courtois. La chevauchée est longue et je ménage ma monture qui, après s’être désaltérée à l’eau vive, broute dans son coin. Je cherche dans mes souvenirs quel sera, cette fois ci, le dilemme proposé à l’assemblée. Soudain, mon cheval redresse la tête, oreilles pointées vers l’avant. Rien ne bouge pourtant dans les fourrés et les oiseaux continuent de gazouiller. Je scrute l’endroit que fixe toujours l’étalon, alors qu’un frisson le parcourt soudainement. Puis, il se remet à brouter. Je souris. Je suis ici en lisières du royaume de la Reine des Fées. Mon sensible compagnon a peut être senti la présence d’un représentant du Petit Peuple? J’aurai perçu la fuite d’un petit animal venu s’abreuver et que notre présence aurait inquiété. Ne voulant pas plus longtemps perturber ce havre de fraîcheur, je décide qu’il est temps de repartir. Je laisse en évidence les reliefs de mon goûter : un reste de pomme et un peu de pain d’épice. Voilà pour les habitants de la forêt. On m’attend au Jardin et j’ai enfin choisi le propos du Jeu-Parti.

Voilà le sujet: je le choisis intentionnellement un peu plus fruste pour contrebalancer le premier sujet qui évoquait la beauté et de l’intelligence.


Il vaut mieux arriver chez sa maîtresse lorsque son rival en sort satisfait ou bien sortir satisfait lorsque le second arrive.


Bon, éclaircissons la question
Vaut-il mieux être un le premier amant d’une femme ou bien l’être maintenant?
Ou encore ceci, vous courtisez une femme, elle choisit d’abord un autre, puis ensuite change d’avis (déçue ou pas, à vous d’imaginer) et vous accepte comme amant.
Une fois encore, je vous donne quelques réponses « de l’époque » qui défendent les deux thèses

Celui qui se baigne le premier n’hérite pas de la crasse ! Mieux vaut ce qui est neuf que ce qui est usagé !

Le premier dégrossi le travail et le second le porte à sa perfection ! Celui qui veut vaincre en tournoi doit rester sur le champ le dernier !


Messires et Gentes dames, à vous!