Archive pour janvier 2010

Amour en terre lointaine – 5ème jeu-parti

Dimanche 24 janvier 2010

Ce soir, dans le jardin, je prends la parole devant deux charmantes demoiselles.
J’accompagne le Jeu-Parti du chant de Jaufré Rudel. Dans un précédent jeu, je me suis servi de lui pour argumenter mon propos.

La Vida de ce Seigneur-Poète raconte qu’il devint amoureux de la Comtesse de Tripoli sans avoir jamais vu cette Dame, mais simplement en entendant vanter ces mérites. Il lui dédia ces chansons. Elle devint son « Amour lointain ». En 1147, il accompagna le Roi de France Louis et sa jeune épouse Aliénor en Terre Sainte. Hélas, il tomba malade pendant la traversée. C’est agonisant qu’il fut mené jusqu’à la Dame de ses pensées. Sa Vida rapporte qu’il retrouva alors un semblant de vie avant de mourir dans ses bras. mort jaufre_rudel

Voici la traduction d’un des chants de ce Troubadour.

Amour en terre lointaine,
Pour vous mon cœur est en peine
Et je ne connais aucun remède,
Sauf ma réponse à l’appel
De l’irrésistible et doux amour
En verger ou sous courtine
Avec la compagne désirée.

Ce sera bien joyeux, quand je lui demanderais,
Pour l’amour de Dieu, l’hébergement de loin.
S’il lui plaît, je logerais
Prés d’elle, bien que de loin.
Ainsi se fait l’échange,
L’amant de loin si proche,
En finesse, jouit de tout son plaisir!

En rage et triste, je m’éloignerai
Si je ne le trouve pas, cet amour de loin.
J’ignore quand je le verrai.
Nos terres sont trop lointaines.
Il y a tant de passes et de chemins
Et je ne suis pas devin.
Enfin, que tout soit comme il lui plaît!

- Et bien Chevalier! Puissent tous les hommes avoir dans leurs amours cette dernière phrase comme devise.

Elles pouffent à présent mes deux compagnes, adossées l’une à l’autre dans une complicité toute féminine, et se tenant par la main. Assises sur la banquette d’herbe, on dirait deux sœurs siamoises. L’une glisse un secret à l’oreille de son amie puis me regarde droit dans les yeux.

- Tu y crois, Chevalier à cette passion lointaine? Tu pourrais aimer sans…
- …Embrasser, caresser, baiser!, finit sa complice. Et les perfides de rire de leurs taquineries.

- Je suis en ces lieux celui qui pose les questions, mes belles! Et comme je vois arriver les habitués de nos assemblées, je vais à l’instant vous soumettre un nouveau sujet de débat. Je vois bien que vous avez décidé de me lancer des piques ce soir. Mon sujet va sûrement vous plaire. Espérons qu’il détourne de moi vos sarcasmes et fasse porter votre ire sur les hommes discourtois.

Doit-on plus blâmer celui qui se vante des faveurs qu’on ne lui a pas accordées, que celui qui publie celles qu’il a reçues.

Cycle d’expositions : La Légende du roi Arthur

Lundi 18 janvier 2010

Après l’exposition « Arthur, une légende à venir », à Rennes et « La légende du roi Arthur », à Paris, voici venir cette année « Chrétien de Troyes et la légende du roi Arthur  » à Troyes. Ce cycle d’exposition à débuté en 2008 aux Champs Libres, à Rennes et va s’achever dans l’agglomération Troyenne cette année. Une belle occasion de (re-)découvrir à quel point le mythe arthurien est  riche et la « matière de Bretagne » fascinante.

Marie de ChampagneL’image jointe à cet article est la lettre P historiée. Elle est placée au début d’un manuscrit provinois  du  Chevalier à la charrette (début du XIIIème siècle). Cette enluminure représente probablement Marie de Champagne, protectrice de Chrétien de Troyes, à qui il dédie son œuvre.
Le roman commence ainsi :
« Puisque ma Dame de Champagne veut que j’entreprenne un roman… »

C’est aussi le début la saynète de Fortuna « Chrétien entreprend un roman » , hommage libre de notre association au poète.

L’exposition troyenne se déroulera du 1er juillet au 15 octobre 2010.

Bonne Année 2010

Samedi 2 janvier 2010

Fortuna vous souhaite une année 2010 pleine de spectacles et d’émotion.

l’historique de nos prestations, pour l’année 2009, est mis à jour.