Archive pour mai 2010

Concert de l’ensemble in Cortezia à Versailles

Jeudi 27 mai 2010

l’ensemble in Cortezia se produira le mardi 15 juin 2010 à  20h30 :

Temple réformé de Versailles

3 rue Hoche

78000 Versailles

La Domna Savorousa, Concert de Chants courtois de troubadours et de trouvères, qui est aussi disponible en disque (à écouter en se baladant dans le Jardin Courtois!)

Affiche Versailles 2010

les 5èmes Rencontres Médiévales de Noisy le Grand

Mardi 11 mai 2010

les 5èmes Rencontres Médiévales de Noisy le Grand auront lieu le dimanche 30 mai 2010.

De 12 H à 19 H à la Maison pour tous Marcel Bou
8-10 rue du Docteur Sureau
Noisy le Grand

tel:  01 45 92 53 47

5 rencontres medievales noisy le grand 1

Cette année, pas de banquet.  Moins de chevaliers. Nouvelle ambiance proposée par Fortuna et la Compagnie Cyclone.

11 h Défilé en costumes médiévaux sur le marché
Venez rejoindre une joyeuse troupe de ménestrels et comédiens, pour déambuler et vous amuser sur le marché du centre-ville !

12 h et 13 h Déjeuner à l’Auberge des deux mondes
L’auberge des deux mondes vous accueille dans une ambiance pittoresque avec ses soldats, ses musiciens, et ses bagarres de taverne ! Deux horaires de service vous sont proposés : à 12 h dans une ambiance « troubadours », ou à 13 h pour « le repas de la garde ». Dans tous les cas, animations garanties !
La Maison pour tous Marcel-Bou vous prête des tenues pour vous costumer :
rendez-vous entre 9 h 30 et 11 h pour les choisir !
Tarif : 15 €, moitié prix pour les – de 12 ans. Sur réservation à la Maison pour tous.

15 h Le bal des dames courtoises animé par in cortezia
Pour vous initier aux danses anciennes ! Bal ouvert par les petites princesses de Noisy le Grand.

17 h Spectacle de magie « La quête de Ganelon l’enchanteur »
Spécialement conçu pour les Rencontres médiévales, ce spectacle surprendra petits et grands.

Et tout l’après-midi
Ateliers héraldiques, démonstrations d’un artisan vitrailliste, calligraphie, vente de bijoux médiévaux… Vous rencontrerez aussi les personnages étonnants qui peuplent le bois voisin :créatures sylvestres, voyante extra-lucide, ermite de la forêt.
Pour les apercevoir, il faut une âme d’enfant…ou un p’tit coup dans le nez!
Attention : en cas de danger, les soldats de la garde seront présents pour vous protéger… ou pas !

5 rencontres medievales noisy le grand 2

Débattons du Plaisir – 8ème jeu-parti

Dimanche 2 mai 2010

Lors de mes rencontres, à l’orée de la forêt qui cache notre jardin, je tenais conversation avec une Dame, pleine de félicité, et un charmant compagnon guerrier du feu, alors que nous consultions le Facierum album.
Ils me disaient que les jeux sur la Fin’amor, leur semblaient bien fades, selon l’inclination qu’ils avaient tout les deux pour le plaisir des sens.
Même si l’Amour Courtois sublime les sentiments amoureux, le plaisir n’est pas négligé, loin s’en faut.
Le Troubadour Raimon Rigaut chantait:
« Toute dame qui m’accorde son amour,
Je veux que d’abord elle me le laisse faire. »

De Guillaume d’Aquitaine, le premier des grands troubadour, il nous reste onze chansons dont six sont plus que grivoises.

La vida de ce poète dit ceci :
« Le comte de Poitiers fut un des plus courtois hommes du monde, un des plus grands trompeurs de dames, riche en aventures galantes. »
L’amour chanté par  Guillaume n’est pas chaste. Il aboutit à sa conclusion charnelle.
Dans un de ces chants, il compare deux de ces maitresses à des chevaux qu’il a du mal à dompter et qu’il ne peut « garder tous deux, car l’un ne peut supporter l’autre ».
Jaufré Rudel, dont je parlais dans notre cinquième jeu, raconte, dans un de ces chants, une aventure peu chaste, où,  alors qu’il se trouve en douce compagnie, il est dérangé par des jaloux et obligé de fuir dans le plus simple appareil.

jardin courtois grivoisMais au fait? Qui, de l’homme ou de la femme est le plus esclave de ses sens?
Dans notre jardin courtois, Je me suis installé, pour cette fois, précisément entre les gentes damoiselles et fiers chevaliers. Il est simple de deviner pourquoi et pourtant j’espère des surprises car, « maréchal de lisse » de ce tournoi, il ne m’est rien de plus savoureux que les surprises de nos débats.
Voici le Jeu:
Deux personnes qui s’aiment sont couchées ensemble et s’en tiennent à de légères caresses : laquelle des deux fait un plus grand sacrifice?
(Nous conviendrons que nous sommes en présence d’un couple hétéro.)

Je m’éloigne maintenant et m’installe un peu à l’écart alors que le débat commence. Mes pensées volent vers ma Domna…