Archive pour novembre 2010

L’Art du combat au Moyen-Age

Lundi 29 novembre 2010

Commençons l’année en beauté :

Jeux d’Epées et la Cie. Cyclone organisent le  stage :

L’Art du combat au Moyen-Age

samedi 15 janvier 2011, 13h30 à 18h30 et dimanche 16 janvier 2011, 10h à 17h30

au programme :

1. L’épée longue et le sentiment du fer dans l’escrime allemande (Winden, Handarbeit, Krieg).
2. Le combat à l’épée ou aux armes de choc et les pièces d’armure.
3. La dague chez Fiore dei Liberi (dague et combat à mains nues, dague contre dague)
4. Le duel judiciaire et les différentes armes employées à cette occasion.
5. Les espaces scéniques différents et leur utilisation pour le combat.
6. Les fondamentaux de la mise en scène et la vision du spectateur.
7. Création et présentation des scènes de combat.
Une partie des armes est fournie. Si vous disposez d’une épée longue ou d’un bouclier, vous êtes invité à les amener au stage. Amenez exceptionnellement aussi un masque d’escrime si vous en disposez. Le stage nécessite une tenue comprenant des chaussures de sport, un training et un t-shirt. Des gants de cuir sont obligatoires!
Prix : 85 euros – Les inscriptions ne sont prises en compte qu’après un versement de 30 euros d’arrhes.
Chèque libellé à l’ordre de « USI escrime » à envoyer à : cie Cyclone, Philippe Penguy, 67 rue Olivier Métra, 75020 Paris.
Adresse du stage : salle d’armes, gymnase Lénine, 50 bd de Brandebourg, 94200 Ivry-sur-Seine.

Informations : Michael M.Hewer +33 6 60 54 33 29 Jeux d’épées
Philippe Penguy 06 60 76 07 63 ciclone@free.fr Cie Cyclone

« Le Moyen Age, période belliqueuse, fait toujours travailler notre imagination et fascine aujourd’hui le grand public. De ce fait, les techniques de combat médiéval prennent une grande importance dans le combat scénique. Cependant, il faut bien distinguer deux types de combats. Entre le chevalier qui part en guerre équipé de son armure et le voyageur qui lutte pour sa survie ou la conservation de sa bourse, il y a évidemment de grandes différences ; différence des armes, des protections, des techniques de combat. A l’occasion de ce stage, nous essaierons d’aborder ces différences et d’étudier leur mise en pratique pour le combat scénique. Cela passera, comme souvent lors de nos stages, par la problématique des types de personnages que l’on rencontre dans la littérature ou l’imaginaire médiéval tel qu’il est restitué au cinéma ou au théâtre.
Ce stage nous donnera donc l’occasion d’étudier l’épée longue dans l’escrime allemande ainsi que la dague chez Fiore dei Liberi, et également de travailler les techniques face à un chevalier en armure.
Comme c’est notre habitude depuis de nombreuses années, nous proposerons des ateliers tournants sur des sujets techniques mais aussi sur la sécurité, la présentation en spectacle et la mise en scène. Nous serons très contents de retrouver ceux qui nous suivent depuis des années et de rencontrer de « nouvelles têtes » pour deux jours pleins d’expériences excitantes et d’échanges fructueux.
Cordialement
Philippe Penguy et Michael Müller-Hewer »

vivement… et attention, ce genre de stage est vite complet!!!!

Mélisande et le père Noël

Mercredi 17 novembre 2010

La compagnie Cyclone a le plaisir de vous informer qu’elle présentera son spectacle :

« Mélisande et le père Noël »

Du 1er au 31 décembre 2010 au Sudden-Théâtre, 14 bis rue Sainte Isaure 75018 Paris

Dates des représentations :

Les 1er, 4, 5 et 12 décembre à 14h30

Les 8, 15, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 26, 27, 28, 29, 30 et 31 décembre à 16h30

Au Moyen-Âge, un château et un village sont le théâtre de multiples péripéties. On y croise  deux fillettes malicieuses, un menuisier bourru une fée loufoque qui a plus d’un tour dans son sac. Chacun court après ses rêves : les petites Elise et Mélisande souhaitent recevoir des cadeaux, les grands cherchent à satisfaire les désirs des petites. Dans ce grand chaudron où mijote l’imagination des uns et des autres, l’idée de faire des cadeaux aux enfants du village est lancée. Mais qui va s’en charger ? La terrible Reine des fées va-t-elle laisser faire ?

Débute alors la folle aventure du Noël des enfants, qui va bientôt se répandre dans le monde entier…

Pas de bande-son pour ce spectacle, mais des musiciens jouant d’instruments aux noms venus de très loin, vielle à roue, flûte, psaltérion, rote, pour une invitation au rire et au rêve.

mélisande